L’INDUSTRIE DE LA CHIMIE APPLAUDIT LA DÉCISION DU GOUVERNEMENT CANADIEN D’HARMONISER LA RÉGLEMENTATION

L’Association canadienne de l’industrie de la chimie (ACIC) applaudit la décision du gouvernement du Canada d’établir des règlements permettant d’aligner les exigences du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) du Canada sur le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH).

« L’alignement des exigences canadiennes de classification et d’étiquetage sur celles de nos partenaires commerciaux en temps opportun permettra d’assurer la manutention et l’utilisation sécuritaires des produits chimiques, explique Carles Navarro, le président de BASF Canada Inc.  Cela permettra également de réduire la pression exercée sur les chaînes d’approvisionnement canadiennes en augmentant l’efficacité de la réglementation et en faisant des économies de coûts pour les produits fabriqués ou exportés au Canada. »

« L’Association et ses compagnies membres ont travaillé en collaboration et ont fermement soutenu l’approche consultative de Santé Canada, pendant tout le processus », a dit Richard Paton, le président et chef de la direction de l’ACIC.

Les avantages pour les entreprises canadiennes sont entre autres :
• l’amélioration de la sécurité et de l’information pour les travailleurs canadiens ;
• des retombées commerciales, principalement avec les États-Unis, grâce à un étiquetage respectant les exigences canadiennes et américaines ;
• l’augmentation de l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement manufacturière ;
• la formation plus rapide, plus facile et plus efficace des travailleurs grâce à du matériel uniforme ; et
• des économies de temps au moment des mises à jour et des examens.

La coordination de ces changements avec les autorités américaines permettra aux entreprises des deux côtés de la frontière d’appliquer la réglementation simultanément.  L’harmonisation permettra d’économiser des millions de dollars en coûts de mise en application et d’améliorer la compétitivité.

La réglementation entre en vigueur immédiatement.  Cependant, une période de transition permettra aux membres et aux partenaires de l’ACIC d’apporter les ajustements nécessaires.

L’Association canadienne de l’industrie de la chimie (ACIC) est la voix de l’industrie, représentant plus de 50 membres et partenaires, partout au pays.  L’industrie de la chimie, d’une valeur de 53 milliards de dollars, emploie directement plus de 82 000 Canadiens et soutient 410 000 autres emplois au sein de l’économie canadienne.  Les membres de l’ACIC sont tous signataires de la Gestion responsableMD – l’initiative de développement durable de l’Association reconnue par l’ONU.