Le secteur de la chimie s’engage à lutter contre les déchets de plastique grâce à un investissement d’un milliard de dollars américains

Le 16 janvier 2019

Faisant preuve d’un solide leadership face à une question urgente, l’Association canadienne de l’industrie de la chimie (ACIC) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui selon laquelle une alliance mondiale d’entreprises de la chaîne de valeur des plastiques et des biens de consommation s’engage à verser un milliard de dollars américains pour appuyer la lutte contre les déchets de plastique dans l’environnement.

Composée de près de 30 entreprises membres – dont les membres de l’ACIC, BASF, Dow, Impériale (par l’entremise d’ExxonMobil), NOVA Chemicals et Shell Chemicals –, l’Alliance pour l’élimination des déchets plastiques (AEPW) s’est engagée à verser plus de 1 milliard de dollars américains avec pour objectif d’investir 1,5 milliard de dollars américains au cours des cinq prochaines années pour éliminer les déchets de plastiques dans l’environnement.

Cette alliance sans but lucratif élaborera et reproduira à grande échelle des solutions qui permettront de réduire et de gérer les déchets de plastique, et de promouvoir des solutions pour les plastiques usagés en favorisant une économie circulaire. En collaboration avec la World Business Council for Sustainable Development en tant que partenaire stratégique fondateur, l’Alliance a mis au point un ensemble initial de projets et de collaborations qui comprennent des partenariats avec des villes pour concevoir des systèmes de gestion des déchets, une collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour l’environnement et le financement d’Incubator Network de Circulate Capital, entre autres.

En juin dernier, les industries nord-américaines de la chimie et des plastiques ont fait part de leur appui à une économie plus circulaire pour les plastiques en annonçant des objectifs ambitieux qui amèneront les industries à faire leur part en s’assurant que 100 % des emballages de plastique peuvent être recyclés ou récupérés d’ici 2030 et 100 % des emballages de plastique réutilisés, recyclés ou récupérés d’ici 2040. L’atteinte de ces objectifs au Canada nécessitera non seulement des changements majeurs dans les ressources, les politiques et le comportement des consommateurs, mais aussi de l’innovation dans le secteur de la chimie.

« Malheureusement, près de 80 % de tous les plastiques post-consommation au Canada aboutissent dans des sites d’enfouissement principalement en raison d’un mauvais tri, de la contamination et de l’insuffisance des outils de réacheminement à notre disposition. Il s’agit d’un énorme gaspillage d’énergie et de ressources précieuses », a déclaré Bob Masterson, président-directeur général de l’ACIC.

« Les industries de la chimie et du plastique appuient fortement la transition vers une économie plus circulaire – une économie qui accorde la priorité à la durabilité et aux cycles de vie des produits plus longs, tout en augmentant le niveau de récupération des matériaux en fin de vie. L’ACIC félicite l’Alliance pour ce bond vers une économie plus durable pour les produits de notre industrie », a déclaré M. Masterson.

Pour plus d’informations sur l’Alliance, veuillez consulter l’annonce complète ici et visiter le site www.endplasticwaste.org.