L’ACIC réagit à l’approche fédérale proposée de gestion intégrée des produits de plastique visant à réduire les déchets et à prévenir la pollution

Les plastiques sont essentiels à notre mode de vie moderne et servent à faire progresser les priorités de notre société en matière d’environnement, de santé et de sécurité, y compris la transition vers un avenir à émissions nettes nulles. Cependant, le plastique n’a pas sa place dans les sites d’enfouissement ou dans l’environnement. Sa place est dans l’économie.

L’Association canadienne de l’industrie de la chimie (ACIC) demeure fermement d’avis que la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) (la LCPE) n’est pas un outil approprié pour gérer les déchets de plastique post-consommation. L’ACIC appuie l’élaboration d’une loi nationale sur les déchets qui fournira les pouvoirs et les outils appropriés pour appuyer la promotion d’une économie circulaire pour les plastiques au Canada.

L’ACIC est également préoccupée par l’accent mis sur l’interdiction de certains produits uniquement parce qu’ils sont largement utilisés dans la société et qu’ils sont mal gérés en fin d’utilisation. Notre objectif, en tant que société, doit être de bien gérer et d’établir une économie circulaire pour tous les produits en plastique. Aujourd’hui, des travaux importants sont effectués dans toutes les administrations, y compris en Alberta, en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec, afin de moderniser les systèmes de recyclage et de les faire progresser vers une économie circulaire.

L’ACIC est d’avis que le gouvernement du Canada doit prévoir suffisamment de temps pour consulter l’industrie et les provinces afin de s’assurer que l’approche qu’il propose à l’égard d’une économie circulaire pour les plastiques va dans le sens de la Stratégie et du Plan d’action pancanadiens visant l’atteinte de zéro déchet de plastique du Conseil canadien des ministres de l’environnement. Nous demandons au gouvernement de reporter l’ajout des « articles manufacturés en plastique » à l’annexe 1 de la LCPE dans la Partie I de la Gazette du Canada du 10 octobre à une date suivant la fin de la consultation publique sur son document de travail. Ce report permettrait à l’industrie et aux provinces de formuler des commentaires et de s’assurer qu’une décision n’est pas prise prématurément.

Les producteurs de plastique du Canada prennent des mesures importantes pour s’attaquer aux déchets de plastique sur le sol, y compris la réduction à la source, la conception pour le recyclage et les modèles de réutilisation, et ils investissent dans des technologies pour améliorer le recyclage. Ils ont également pris les engagements en matière d’économie circulaire suivants :

  • faire en sorte que 100 % des emballages en plastique soient recyclables ou récupérables d’ici 2030;
  • réutiliser, recycler ou récupérer 100 % des emballages en plastique d’ici 2040;
  • mettre en œuvre le protocole Operation Clean Sweep d’ici 2022, un programme international de gestion des plastiques visant à éliminer les fuites de granules de plastique provenant des activités industrielles, en mettant l’accent sur la prévention des fuites dans les rivières et les océans.

Les fabricants de plastiques du Canada ajoutent 28 milliards de dollars à l’économie nationale chaque année et emploient directement plus de 93 000 Canadiens dans 1 850 entreprises différentes; 86 % d’entre elles sont des PME et les répercussions et les pertes d’emploi se feront sentir dans les collectivités de tout le pays par des entreprises familiales qui fonctionnent depuis plusieurs générations.

L’ACIC fournira des conseils au gouvernement fédéral au sujet de son approche proposée de gestion intégrée des produits de plastique visant à réduire les déchets et à prévenir la pollution, et nous avons hâte de travailler avec tous les ordres de gouvernement au Canada pour faire la transition vers une économie circulaire pour les plastiques tout en maintenant des emplois bien rémunérés pour des milliers de Canadiens.

Ontario government’s efforts to streamline regulation for the chemistry industry welcomed by CIAC

CIAC hits ground running with new Ontario Government

Last week, CIAC began its first series of meeting with key ministries in the new Ontario Government.

The meetings provided the opportunity to reinforce the important contributions that the chemistry sector plays in Ontario’s economy and outline pressing issues the sector is facing.

President and CEO of CIAC, Bob Masterson, and Director of Government and Stakeholder Relations for Ontario, Don Fusco, met with the Ontario Minister of Finance, Vic Fedeli, Minister of Economic Development Job Creation and Trade, Jim Wilson, and Minister of Municipal Affairs and Housing, Steve Clark.

“We were able to engage in substantive dialogue on how to improve the operating and investment environment for the Ontario chemistry industry and we were pleased that we were met with very well-informed and receptive responses. This is due in part to our past relationships and briefings when the ministers were opposition critics, but also because officials have done a great job briefing up on our materials,” said Mr. Masterson.

“I was very pleased at the degree to which the new Ontario Government seems to be hitting the ground running with us. We look forward to working with the new Ontario Government to promote its ‘open for business’ mandate in our sector.”

CIAC will continue to work with the new government and provide recommendations in the spirit of continuous improvement aligned to our Responsible Care® principles. We will also work to support the Ontario Government’s effort to deliver a practical and pragmatic regulatory framework ensuring the citizens of Ontario can enjoy a sustainable future where both the environment is safeguarded and the economy prospers.

Plaider en faveur d’une réglementation modernisée de la gestion des sols excédentaires en Ontario afin de parvenir à une utilisation bénéfique sans nuire aux possibilités économiques (en anglais seulement)

Recevez notre bulletin hebdomadaire avec les dernières nouvelles sur l’industrie de la chimie au Canada.

Select list(s) to subscribe to


By submitting this form, you are consenting to receive marketing emails from: Chemistry Industry Association of Canada, 45 O'Connor St. Suite 1240, Ottawa, ON, K1P 5E1, http://www.candianchemistry.ca. You can revoke your consent to receive emails at any time by using the SafeUnsubscribe® link, found at the bottom of every email. Emails are serviced by Constant Contact

ajax-loader