Plastiques et économie circulaire

L’importance des plastiques dans le monde moderne

Les plastiques et les produits en plastique ne sont pas seulement pratiques; ils sont essentiels à notre mode de vie quotidien. Les membres de la Division des plastiques de l’ACIC jouent un rôle dans chacune des étapes du processus de production du plastique, qui vont de la production de résines et de granulés jusqu’à la fabrication de produits finaux englobant les équipements de protection individuelle, les emballages permettant de protéger les aliments et de réduire leur détérioration, les pièces automobiles, les ordinateurs et les boîtiers d’appareils électroniques, ainsi que les composantes de panneaux solaires et de turbines, et cela n’est que la partie émergée de l’iceberg.

La fabrication de ces produits s’accompagne de la responsabilité de fabriquer des plastiques d’une manière durable qui limite ou élimine la pollution plastique tout en œuvrant à la mise en place d’une économie circulaire pour les plastiques.

Le secteur canadien des plastiques

Le secteur canadien des plastiques ne fabrique pas seulement des produits essentiels dont les gens ont besoin quotidiennement, mais il contribue aussi de façon importante à l’économie canadienne en y injectant 28 milliards de dollars par an et en créant 93 000 emplois. Comme la demande en plastique ne cesse de croître, le Canada a la possibilité d’utiliser ses avantages concurrentiels — y compris l’accès à d’importantes ressources en gaz naturel et à une main-d’œuvre qualifiée — pour attirer des investissements, faire croître le secteur des plastiques au pays et aider l’économie canadienne à prospérer dans les années à venir.

Vers une économie circulaire pour les plastiques

La pollution par les plastiques est un problème majeur. À ce chapitre, le secteur des plastiques du Canada s’engage à réduire les déchets plastiques et à s’orienter vers une économie circulaire efficace qui accorde une place importante à la récupération des plastiques, à leur décomposition en éléments de base, puis à leur transformation en produits entièrement nouveaux ne présentant que très peu, voire aucune dégradation.

L’industrie reconnaît son devoir d’éliminer la pollution plastique et de passer à une économie circulaire pour les plastiques. Afin de poursuivre dans la bonne direction, des changements doivent se produire. Cela consiste à modifier la conception de produits, à améliorer et à normaliser les programmes de recyclage mécanique à l’échelle nationale (à l’image de ce qui a été fait pour le programme Recycle BC), ce qui permettra aux produits recyclables — dont les plastiques — d’être recueillis à une échelle permettant à l’industrie de récupérer les plastiques pour les transformer en de nouveaux produits.

Recyclage de pointe

En plus d’améliorer les programmes de recyclage mécanique, d’importantes recherches sont menées dans le domaine du recyclage de pointe (chimique), une technique consistant à décomposer les plastiques en molécules de base, ce qui permet de créer de nouvelles résines ainsi que de nouveaux granulés et produits en plastique avec peu ou pas de dégradation. De nombreuses entreprises canadiennes sont des chefs de file dans le domaine du recyclage de pointe, notamment Pyrowave, GreenMantra et NOVA Chemicals.

Sign Up Now for ChemNews

Recevez notre bulletin hebdomadaire avec les dernières nouvelles sur l’industrie de la chimie au Canada.

T: 613-237-6215
F: 613-237-4061
E: info@chimiecanadienne.ca

Nous suivre

Connectez-vous avec nous sur les médias sociaux pour rester informés et participer.

Recevez notre bulletin hebdomadaire avec les dernières nouvelles sur l’industrie de la chimie au Canada.

ajax-loader